Stop Sucre

Les effets DÉSASTREUX du sucre sur votre corps…

Effets du sucre sur le corps
Table des matières

Le sucre est notre petit péché mignon. Il permet à la fois de nous rassurer, de nous apaiser et agit comme une récompense dans notre cerveau. Mais saviez-vous que les effets du sucre sur le corps étaient plus importants qu’une drogue ? Une étude a notamment prouvé qu’il avait plus d’impact que la cocaïne en elle-même. Les sucres transformés et rapides se cachent dans de nombreux aliments que nous consommons au quotidien. À trop grosse dose, ils peuvent provoquer des symptômes et devenir de véritables pathologies. Mais pour quelles raisons ? Quels sont les effets du sucre sur le corps ? Je dévoile tout dans cet article !

Infographie sur les effets du sucre sur le corps

Comment consommons-nous du sucre ?

Dans notre alimentation, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de sucres. Le problème, c’est qu’il peut être présent de façon naturelle ou simplement ajouté (boissons gazeuses). Ce qui permet au corps d’obtenir une source d’énergie est le glucose. Ce sucre va être utilisé par le foie pour être transmis comme carburant.

Le plus important est de savoir différencier les bons et les mauvais sucres de par leur indice glycémique. Il permet de déterminer la capacité d’un aliment à augmenter le taux de glycémie dans le sang. Il va donc y avoir les sucres lents, rapides et intermédiaires.

Les sucres lents sont des glucides complexes qui se contiennent généralement dans les céréales, les féculents, les légumineuses, les oléagineux ou encore les légumes. Ils ont un indice glycémique faible.

Les sucres rapides sont des glucides simples avec un indice glycémique élevé et se retrouvent généralement dans le saccharose, le lactose, le fructose (fruits, miel) ou les céréales raffinées.

Même des aliments dits « salés » contiennent du sucre et des calories ! Ainsi le sucre est partout autour de nous, et ce n’est pas une bonne nouvelle pour votre santé.

Pourquoi le corps réclame du sucre ?

Vous devez savoir que notre cerveau adore le sucre. Nous le verrons plus en détails dans la partie suivante, mais il agit comme une récompense pour lui. Ce n’est pas pour rien que le fait de consommer des aliments sucrés remonte le moral ou dans certains cas, compense un manque.

C’est tout simplement parce qu’il améliore l’humeur grâce à la sérotonine qu’il déclenche. Le sucre est comme une drogue pour lui, il est donc normal que lorsqu’il n’a pas eu sa dose, il en redemande ! Le problème, c’est que l’on ne va généralement pas manger des fruits lorsque notre corps le demande…

Qu’est-ce qui se passe si on mange trop de sucre ?

effet du sucre sur le corps: la migraine

Tout d’abord, la vraie question est : quand savoir que l’on a trop de sucre ?

Lorsque vous entrez dans une surdose de glucose, cela signifie que vous êtes en hyperglycémie (dose de sucre dans le sang supérieure à 1,10 g/l à jeun). À partir de ce moment, votre corps va commencer à provoquer des symptômes pour vous faire comprendre qu’il y a un problème. La fatigue, la soif, les maux de tête sont généralement des effets du sucre sur votre organisme. Mais que se passe-t-il vraiment dans votre corps ?

Quels sont les effets du sucre sur le corps ?

Lorsque vous consommez du sucre, votre pancréas va sécréter une hormone qui est appelée l’insuline. Elle va alors être chargée de transformer le glucose en glycogène pour ensuite le transmettre sous forme de gras dans vos corps cellulaires par votre réseau sanguin. Il va donc devenir une réserve d’énergie qui va être stockée sous forme de glycogène dans le foie et les muscles ou sous forme de graisse (triglycérides) dans le tissu adipeux.

Une consommation excessive de sucre favorise la prise de poids

Étant donné que son rôle est de réguler le glucose, plus on consomme de sucre, plus le pancréas va sécréter de l’insuline. Cette dose va devenir tellement importante qu’une résistance va se créer. Elle n’est dorénavant plus assez efficace pour réguler le taux glycémique. Cela va donc favoriser l’accumulation de glycogène dans votre système digestif et de graisse dans le tissu adipeux.

En consommant des boissons gazeuses ou des aliments sucrés en trop grande quantité, il va donc y avoir une modification (1) du tissu adipeux viscéral et sous-cutané, provoquant ainsi une augmentation du tour de taille et du stock de graisse viscérale.

Par conséquent, l’augmentation de la masse corporelle est inévitable. Le problème, c’est que, comme le montre cette étude (2), s’il n’est pas pris à temps, ce problème peut empirer, se transformant ainsi en obésité.

Les maladies cardiovasculaires

maladies cardiovasculaires causées par le sucre

Les conséquences du sucre sur la santé ont été prouvées par de nombreuses études, dont celle-ci.

Lorsque vous vous trouvez en situation d’hyperglycémie, cela signifie que votre insulino-résistance est très forte. Le glycogène et les triglycérides vont alors être stockés dans vos muscles et dans votre réseau sanguin. Par conséquent, les vaisseaux artériels vont être impactés et vont commencer à ne plus être assez résistants face aux mauvais nutriments, dont le mauvais cholestérol.

Cela peut alors être la cause d’une dyslipidémie (3). Ici, le LDL cholestérol, qui est mauvais, va s’accumuler et se déposer sur la paroi des artères pouvant former des plaques d’athérome (4).

Cette trop grande dose de cholestérol va donc avoir des conséquences sur vos artères qui vont pouvoir se boucher, favorisant ainsi la pression artérielle. En plus, si une artère du cœur est touchée, vous allez multiplier le risque d’AVC ou d’éventuelles pathologies cardiovasculaires.

Impact du sucre sur la santé : Le diabète

La prise de poids et les pathologies cardiovasculaires ne sont pas les seules conséquences d’une consommation excessive de sucre. Ce problème de stockage des glucides et d’hyperglycémie peut également être la cause de différents types de diabètes.

Cette désorganisation des hormones régulateurs va inciter le pancréas, qui les produit en majorité, à les détruire. Lorsque le glucose ne peut plus intégrer les cellules de votre corps, il va alors rester stocké dans votre réseau sanguin. C’est de cette façon que le glucose va augmenter rapidement. Dans cette situation, vous vous trouvez alors au stade de diabète de type 1.

Lorsque votre pancréas continue à produire de l’insuline, mais qu’elle est soit en trop faible quantité ou que sa résistance est trop importante, le surpoids va alors se déclarer. Il n’y a plus aucune régulation du sucre dans le corps. C’est de cette façon qu’est reconnaissable le diabète de type 2.

Cette seconde forme de maladie auto-immune est plus compliquée parce qu’elle peut, elle aussi, engendrer des accidents cardiovasculaires.

Le métabolisme

stéatose hépatique à cause du sucre

Vous l’aurez compris, ce manque d’équilibre entre les hormones de régulation de la glycémie, dont l’insuline, le cortisol et le glucagon provoque un syndrome métabolique assez puissant.

Les hormones sont déréglées et votre cerveau va recevoir de mauvaises informations. C’est de cette manière que votre corps va entrer en situation de défense. Le problème, c’est que dans certains cas (comme le diabète), il va vous envoyer des signaux trop tardivement, une fois que la maladie est déjà installée.

Le foie, le pancréas et les intestins sont donc les premiers organes touchés par une alimentation riche en calories et en sucres ajoutés. En surdosage, elle peut provoquer une stéatose hépatique et des inflammations importantes.

Les risques d’un excès de sucre sur votre peau

Si le sucre blanc est l’ennemi de votre organisme, vous avez sûrement déjà dû le ressentir au niveau de votre épiderme. C’est parce qu’il y a un phénomène de glycation (5).

Vos unités cellulaires sont composées de collagène, d’élastine et d’acides aminés qui sont des protéines. Lorsque la glycation se produit, c’est parce que les sucres vont venir se fixer sur vos protéines dites « glyquées« . Elles vont alors s’accumuler et favoriser un stress oxydatif.

Il faut savoir que la glycation est une des causes de vieillissement. C’est parce que vos cellules vont faiblir et vos tissus vont donc plus rapidement vieillir. L’élastine et le collagène vont perdre de leurs capacités provoquant ainsi un relâchement et une perte de flexibilité de votre peau.

Ainsi, si vous ne voulez pas accélérer le vieillissement de votre peau, c’est qu’il est temps de vous tourner vers un sevrage du sucre et le choix d’une nutrition saine !

Quelles sont les conséquences du sucre sur le cerveau ?

conséquences du sucre sur le cerveau

Je vous l’évoquais en introduction et ce n’est pas pour rien : le sucre est comme une drogue pour notre cerveau. C’est notamment parce qu’il active la même hormone de bien-être : la dopamine. Comme le prouve une étude (6) réalisée initialement sur des rats, 90% de ces derniers préféraient le sucre à la cocaïne.

Mais ce n’est pas tout, quel risque y a-t-il pour le cerveau dans le fait de consommer du sucre ?

Quels problèmes le sucre apporte-t-il sur nos fonctions cognitives ?

Une expérience (7) menée sur des enfants âgés de 8 à 12 ans et pour la moitié se trouvant au stade d’obésité, a montré des résultats surprenants.

Effectivement, « les enfants obèses avaient une activité accrue dans le cortex insulaire et l’amygdale, des régions du cerveau impliquées dans la perception, l’émotion, la conscience, le goût, la motivation et la récompense ».

D’ailleurs, étant donné qu’un excès de produits ou de boissons sucrés affecte plusieurs zones de votre cerveau, plusieurs études (dont celle-ci (8)) ont démontré que cela pouvait favoriser le développement d’une démence.

Quel est son action sur notre mémoire ?

Il s’avère qu’un apport conséquent de fructose pouvait altérer nos capacités de mémoire et cela de deux façons. Tout d’abord, par le biais de notre microbiote intestinal.

Une étude (9) a d’ailleurs été menée sur des rats pendant leur stade de développement de l’adolescence. Lors de leur croissance, ils ont développé des bactéries appelées « Parabacteroides« . Elles ont alors participé à la modification des gènes « dans les voies associées à la fonction métabolique et aux maladies neurodégénératives ».

Mais cette expérience a montré une seconde modification des gènes dans les voies des neurotransmetteurs synaptiques. Assemblées, cela va donc provoquer une dysbiose du microbiote et avoir des effets néfastes sur la fonction de mémoire dépendante de l’hippocampe.

Lors de notre croissance, le fait de manger trop de fructose peut donc modifier nos capacités de mémoire (et d’apprentissage) et voire même les dégrader. Il peut donc même devenir responsable de certaines pathologies dont l’Alzheimer.

Quels sont les risques du sucre sur notre humeur ?

de mauvaise humeur à cause d'une surconsommation de sucre

Lorsque nous consommons des sucres ajoutés, les récepteurs de notre langue envoient un message à notre système nerveux. Celui-ci va alors déclencher des hormones de récompense et de plaisir : la dopamine et la sérotonine. C’est un sentiment de bien-être et de bonheur qui se répand alors dans votre organisme.

Mais que se passe-t-il lorsque nous réduisons ces produits sucrés ? Si vous arrêtez du jour au lendemain alors que vous êtes dans un stade de dépendance, votre dose de sucre va immédiatement chuter. Il n’y a donc plus de bonne humeur et de bien-être. C’est l’effet inverse qui se produit. Dépression, stress, anxiété, mauvaise humeur, comme le montre cette expérience (10), votre système est plus apte à accueillir des comportements dépressifs.

Alors, il est peut-être temps de réduire votre consommation de sucre, non ?

Sources :

(1) Ma J, McKeown NM, Hwang SJ, Hoffmann U, Jacques PF, Fox CS. Sugar-Sweetened Beverage Consumption Is Associated With Change of Visceral Adipose Tissue Over 6 Years of Follow-Up. Circulation. 2016 Jan 26;133(4):370-7. doi: 10.1161/CIRCULATIONAHA.115.018704. Epub 2016 Jan 11. PMID: 26755505; PMCID: PMC4729662.

(2) Freeman CR, Zehra A, Ramirez V, Wiers CE, Volkow ND, Wang GJ. Impact of sugar on the body, brain, and behavior. Front Biosci (Landmark Ed). 2018 Jun 1;23:2255-2266. doi: 10.2741/4704. PMID: 29772560.

(3) https://www.sante-sur-lenet.com/maladies/metabolisme/dyslipidemie/#:~:text=Une%20dyslipid%C3%A9mie%20est%20une%20anomalie,’apparition%20de%20l’ath%C3%A9roscl%C3%A9rose.

(4) https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2649727-plaque-d-atherome-definition-causes-formation-traitement-schema/

(5) https://www.lexpress.fr/styles/soins/le-sucre-est-il-l-ennemi-de-notre-peau_2064036.html

(6) https://www.u-bordeaux.fr/Actualites/De-la-recherche/Du-sucre-a-toutes-les-sauces

(7) Université de Californie, Sciences de la santé de San Diego. (2014, 12 décembre). Le cerveau des enfants obèses est plus sensible au sucre. ScienceDaily . Extrait le 17 novembre 2021 de www.sciencedaily.com/releases/2014/12/141212091748.htm

(8) https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1215740

(9) Noble EE, Olson CA, Davis E, Tsan L, Chen YW, Schade R, Liu C, Suarez A, Jones RB, de La Serre C, Yang X, Hsiao EY, Kanoski SE. Gut microbial taxa elevated by dietary sugar disrupt memory function. Transl Psychiatry. 2021 Mar 31;11(1):194. doi: 10.1038/s41398-021-01309-7. PMID: 33790226; PMCID: PMC8012713.

(10) Sciences de la santé Emory. (2014, 18 novembre). Un régime riche en fructose à l’adolescence peut exacerber un comportement de type dépressif. ScienceDaily . Extrait le 16 novembre 2021 de www.sciencedaily.com/releases/2014/11/141118141852.htm

Partager cet article :

Une réponse

  1. J’ai un proche qui a toujours mangé très sucré et gras. Il a maintenant de graves problèmes de santé… Maintenant je fais très attention à mon alimentation et celle de mes enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Auteur

Wilfried

Votre expert en nutrition, coach, formateur, et conseiller scientifique qui vous accompagne pour améliorer significativement votre santé via l’alimentation.
Wilfried LAUNAY est aussi un auteur reconnu dans son domaine, un conférencier, et a réuni une communauté fidèle de prêt de 150 000 personnes sur YouTube, avec plus de 10 000 000 de vues !